Butembo : Environ 60 % des terres urbaines de Butembo exposées aux déguerpissements

Butembo : Environ 60 % des terres urbaines de Butembo exposées aux déguerpissements

C’est la révélation des recherches menées par de Maitre Gédéon Mwasasi passionné de la question foncière dans le Grand-Nord.   Dans son ouvrage  portant sur la jurisprudence en matière des conflits fonciers coutumiers à Beni-Lubero : entre droit et pratique judicaire, Me Gédéon Mwasasi s’inquiète du sort des milliers des familles victimes des déguerpissements.

Selon lui, il est regrettable que des décisions des justices soient exécutées contre des personnes étrangères au procès. Pour l’auteur, des telles décisions violent les droits de la défense à l’endroit de ces personnes. Me Gédéon Mwasasi craint que la pratique de déguerpissement en vogue actuellement à Butembo réveille les appétits de certains habitants et chefs terriers.

« Il y a des jugements qui font droit à plus de  60 % des terres urbaines de Butembo qui  ainsi exposées au déguerpissement », fait savoir le chercheur. Il stigmatise le fait que certains jugements continuent à faire droits à des revendications purement coutumières dans des entités urbaines alors que celles-ci sont convenables que pour des terres régies par la coutume.

C’est pourquoi, le chercheur plaide pour la tenue des états généraux de la justice dans le Grand-Nord. Les acteurs qui devront y prendre part c’est notamment les autorités politico-administratives, la justice, la société civile ainsi que les détenteurs des jugements dont les exécutions sont en souffrance.  «  Il sera question de calmer les uns et les autres afin d’éviter l’explosion de Butembo et ses environs suite aux conflits fonciers », conclu Me Gédéon Mwasasi.

One thought on “Butembo : Environ 60 % des terres urbaines de Butembo exposées aux déguerpissements

  1. Courage à Me Gédéon Mwasasi. Il faut aussi dénoncer la corruption dans les instances Judiciaires. Avec ce monnayage des décisions judiciaires sous un terme voilé appelé “diligence” (pour ne pas dire concussion ou corruption), c’est une voie ouverte à l’arbitraire et à la loi du plus fort/ plus offrant. C’est pitoyable et révoltant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *