Butembo/Covid-19 : Le Professeur Muhindo Sahani prône une approche pluridisciplinaire pour endiguer cette pandémie

Butembo/Covid-19 : Le Professeur Muhindo Sahani prône une approche pluridisciplinaire pour endiguer cette pandémie

La pandémie de Covid 19 pourrait éventuellement provoquer une crise socio-économique dans le monde au regard de son ampleur dans les cinq continents. C’est ce que prédisent plusieurs études. Le professeur Sahani Walere de l’UCG indique que des telles pandémies avec les crises qui peuvent s’en suivre sont parmi les facteurs des risques environnementaux et sociétaux qui demandent des études transdisciplinaires pour être durablement résolus.

Selon le professeur Sahani, d’aussi graves crises nécessitent des solutions concertées. En Europe par exemple, plusieurs entreprises sont déjà essoufflées à cause de coronavirus avec des conséquences éventuelles sur l’économie mondiale. D’où, l’apport des économistes. Politologues et juristes peuvent apporter leur expertise dans la construction des politiques publiques en vue du redressement de la situation, les chimistes et pharmaciens dans la fabrication des gels désinfectant par exemple ou des molécules qui peuvent être utilisé…  Le professeur Sahani estime que le gouvernement devrait penser à cette interdisciplinarité pour résoudre la question. Et dans tous les pays du monde on fait recours aux chercheurs pour trouver des solutions aux problèmes de tout genre.

« Il y a des implications économiques, environnementales, des implications socio anthropologiques  et autres. Un seul spécialiste ou des acteurs d’un seul domaine ne peuvent pas proposer des solutions qui soient durables pour ces genres de problèmes. Ils demandent toujours une transdisciplinarité qui fera que chacun donne de son expertise. Par exemple, il se peut que ce soit la chloroquine qui est évoquée pour le moment. Les agronomes se pencheraient à l’encadrement des acteurs impliqués dans la culture de quinquina alors que les pharmaciens se chargeront d’extraire le principe actif et fabriquer le médicament efficace parait-il contre le covid 19. », explique le Professeur Muhindo Sahani.

Le professeur Sahani estime que l’Université Catholique du Graben a des compétences qui peuvent être capitalisé dans les défis qui pourraient nous attendre pendant et après coronavirus. Il en est de même de plusieurs autres universités qui peuvent être mises en contribution.

Emma KATERI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *