Butembo : Les jeunes filles appelées à exploiter leurs talents et non dépendre exclusivement de leurs copains  « Jocelyne Musavuli »

Butembo : Les jeunes filles appelées à exploiter leurs talents et non dépendre exclusivement de leurs copains « Jocelyne Musavuli »

Des filles  de Butembo, en province du Nord-Kivu,  se valorisent et œuvrent pour leur autonomisation à travers les métiers. Tel est le cas de  mademoiselle Jocelyne Musavuli qui fait de la bijouterie et des sacs en perle. Cette artiste qui évolue au sein de l’ASBL  Muthembo arts et métiers dit être indépendante financièrement pour ses besoins primaires.

C’est dans les bâtiments d’apprentissage de Muthembo Arts et métiers qu’elle donne cette brève présentation.  Agée de 19ans  seulement, Jocelyne Musavuli traîne derrière elle  4 ans d’expérience dans l’art de la manipulation des perles pour des bijoux, des sacs ou des tableaux. Cette jeune fille  est devenue autonome pour la satisfaction des certains de  ses besoins primaires.

Jocelyne Musavuli est devenue aussi formatrice pour toute personne qui veut apprendre à faire la même chose qu’elle. Une raison pour elle de lancer un message aux filles qui de se laisse exploiter sexuellement contre  des billets de banque.

« Je fais de l’art comme la bijouterie en perle même les sacs en perle. En fait c’est la bijouterie en mode perle. C’est depuis mes 15ans et c’est vrai au début ça n’a pas été facile. Aujourd’hui ça  m’aide beaucoup. Je suis de plus à plus autonome du côté financier. C’est vrai, je peux avoir besoin des grandes choses ,les parents peuvent me secourir . Par contre mon mec je ne dirais pas qu’il a beaucoup des choses à faire. Chaque année, il y a toujours des gens qui viennent et qui veulent apprendre. Ce que je peux dire aux filles, ce qu’elles ne doivent pas se sous-estimer. Elles doivent savoir que tous ce que les hommes font elles peuvent aussi le faire. Elles doivent se valoriser de manière a ne pas quémander . Elles doivent savoir qu’elles peuvent produire et répondre à leurs besoins  », explique Jocelyne Musavuli.

A part l’art, Jocelyne Musavuli est étudiante  en deuxième promotion de la  faculté de gestion informatique à l’Université de l’Assomption au Congo, UAC /Butembo.

Ismaël Kabuyaya

One thought on “Butembo : Les jeunes filles appelées à exploiter leurs talents et non dépendre exclusivement de leurs copains « Jocelyne Musavuli »

  1. Je la trouve trop courageuse et déterminée.
    Je pense que, comme elle l’a dit, d’autres filles devraient faire autant pour satisfaire d’une manière partielle leurs besoins fondamentaux. Et cette entreprise lui prépare d’ailleurs à la responsabilité. Courage Jocelyne et ne lâche pas !!! Les filles de ton genre sont moins nombreuses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *