Beni : La Véranda Mutsanga exige le départ du maire et du commandant de la police après  la mort par balle d’un jeune militant

Beni : La Véranda Mutsanga exige le départ du maire et du commandant de la police après la mort par balle d’un jeune militant

Le groupe de pression Véranda Mutsanga section de Beni lance des actions pour réclamer le départ du maire Nyonyi Bwanakwa et du commandant  urbain de la police.

C’est ce vendredi 22 mai 2020 que cette campagne  de revendication a été  lancée en ville de Beni au lendemain de la mort par balle d’un militant de la Lucha tué par la police.

Il s’agit de l’opération  dénommée ” La ville de Beni n’est pas un royaume de Mr NYONYI BWANAKAWA et du commandant Kabeya “.

« Si nous ne réclamons pas, nous n’aurons rien, ni aujourd’hui ni demain. C’est pourquoi la population de Beni doit continuer à beaucoup militer pour selibérer de ces gens qui nous prennent en otage », fait savoir un communiqué publié ce vendredi 22 mai 2020 par ce groupe de pression.

La Véranda Mutsanga section de Beni dit s’insurger contre les cycles des tueries des paisibles citoyens par les hommes armés vêtus en tenues policières et militaires en ville et territoirede Beni.

La Véranda Mutsanga section de Beni dénonce la mort par balle de Marcus Kambale, militant de la Lucha ce jeudi 21 mai 2020  lors d’une manifestation contre l’insécurité à Beni Le coup mortel est attribué à un agent de la police commis à l’encadrement de la marche.

Georges Kisando

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *