Butembo : N’abandonnez pas   vos  enfants aux domestiques de sexe masculin pour les prévenir des violences sexuelles (Mme Alphonsine Lusenge)

Butembo : N’abandonnez pas vos enfants aux domestiques de sexe masculin pour les prévenir des violences sexuelles (Mme Alphonsine Lusenge)

A l’espace de seulement deux mois, la ville de Butembo fait état de 5 cas des viols sur les enfants de sexe féminin. Les deux derniers cas ont été enregistrés la semaine dernière en commune Kimemi.

Deux adultes âgés respectivement de 50 et 51 ans ont abusé des filles : l’une de 8 ans et l’autre de 15 ans.

Afin de décrypter ce phénomène, La Voix de L’UCG a rencontré pour vous madame Alphonsine Lusenge, présidente de l’Association pour la Défense des droits des enfants et de la femme(ADDF).

Madame Alphonsine Lusenge, s’inquiète et condamne la montée exponentielle des cas des viols sur les filles mineures. La militante des droits de la femme et de l’enfant cite certains facteurs qui peuvent expliquer ce phénomène. « Parmi les petites filles victimes des violences sexuelles, celles fréquentant les Q.G et maisons de tolérances et celles dont les parents font des pratiques fétichistes sont citées. Ces mineures sont également abusées par les domestiques qui les encadrent à la maison », ajoute la militante des droits des enfants et de la femme.

Pour pallier ce problème, Madame Alphonsine propose que tous les coupables soient sanctionnés par les instances judiciaires.

« Normalement quand quelque chose est considéré comme un fléau ou une infraction ; il faut vraiment une sanction. Et ceux-là qui ont le pouvoir de sanctionner doivent le faire pour punir tous ces gens », plaide-t-elle.

 Un bon encadrement des enfants est la meilleure façon de les protéger contre ce phénomène, a conclu cette militante.

Abel Khonde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *