Butembo-Beni : Mise au point de Mgr l’Évêque au sujet de l’organisation des messes à partir du dimanche  28 juin

Butembo-Beni : Mise au point de Mgr l’Évêque au sujet de l’organisation des messes à partir du dimanche 28 juin

Il n’y aura pas réouverture des églises paroissiales et des secteurs au public ce dimanche 28 juin dans le diocèse de Butembo-Beni. Il y aura plutôt admission de quelques fidèles aux célébrations eucharistiques en privé qui n’ont jamais cessé malgré le coronavirus.

C’est en tout cas la mise au pont  donné ce vendredi par Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech évêque du diocèse de Butembo-Beni. Il appelle les curés et les agents pastoraux au strict respect du cadre fixé par les mesures présidentielles et le protocole de la CENCO sur les messes en ce temps de la Covid-19.

Monseigneur l’évêque du diocèse de Butembo-Beni a dans une interview avec nos confrères de la Radio Moto Butembo-Beni, rappelé aux prêtres qui célèbreront ces messes auxquelles quelques fidèles prendront part, au strict respect du nombre de fidèle qui ne devra pas dépasser 20 et dans le respect des mesures barrières.

L’ordinaire du lieu a précisé que la tenue de  ces messes ne viole aucune des mesures édictées par le Président de la République pour  la lutte contre le Covid-19.

 « Que les prêtres célèbrent avec pas plus de 20 personnes les messes dans les églises paroissiales  et cela dans les stricts respects des mesures barrières. Qu’ils examinent la possibilité de multiplier les messes avec des célébrations de 45 minutes. Il  y a rien qui viole les mesures édictées par le Président de la République. Je répète que les messes ne dépasseront pas 20 personnes. Les fidèles qui sont au-delà d’un million ne peuvent pas participer tous aux messes actuellement.  Les agents pastoraux verront comment sélectionner les personnes dans les différents CEV (ndlr Cellule Ecclésiale Vivant). On pourra par exemple prendre 1 représentant par CEV. Dans les églises on aura 20 places bien indiquées », éclaire Mgr Sikuli Paluku Melchisédech.

Monseigneur l’évêque invite les fidèles à rester chez eux en suivant les messes via la radio. Sikuli Melchisédech a enfin précisé que le diocèse attend la décision du gouvernement sur la reprise des célébrations publiques pour relancer les messes ouvertes à tous.

Ismaël Kabuyaya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *