Nord-Kivu : Fin Ebola, l’important n’est pas la déclaration plutôt l’engagement pour éviter le retour de cette épidémie (SOCIV)

Nord-Kivu : Fin Ebola, l’important n’est pas la déclaration plutôt l’engagement pour éviter le retour de cette épidémie (SOCIV)

La déclaration de la fin de l’épidémie c’est une chose mais le plus important est de  définir les stratégies pour prévenir  le retour de cette épidémie dans la communauté.

Vœu de la société civile du Nord-Kivu à travers son vice-président Edgard Mateso, dans une  interview à l’occasion de la déclaration de la fin de la 10e épidémie d’Ebola à l’Est de RDC. Les gouvernants et la communauté devraient s’activer afin pour que plus jamais Ebola chez nous, plaide  Edgard Mateso.

« Nous ne voudrions pas que la province du Nord-Kivu qui a connue la plus grande épidémie d’Ebola en RDC puisse connaitre encore une fois un nouvel épisode. Pour le gouvernement,  cela requière que nous aillons des laboratoires permanant, des experts et une formation des nouveaux experts de manière permanente et  de l’autre part  pour  la population il y a  des acquis qui peuvent nous permettre de nous protéger de manière permanente comme l’enterrement digne et sécurisé , le lavage régulier et correcte des mains, etc»

En fin, Edgard Mateso invite les autorités administratives, sanitaires et les  ONG qui s’occupaient des vainqueurs d’Ebola à ne  pas les abandonner à leur triste sort.

 Il dénonce le délaissement des guéris d’Ebola particulièrement ceux de Butembo qui ne bénéficient plus de la prise en charge alimentaire jadis appuyée par le Programme Alimentaire Mondiale.

Nicole Ndondo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *