Mbindule à Beni : « Le régime actuel diffère du précèdent par le fait que Felix Tshisekedi écoute le peuple et applique les solutions lui suggérées. »

Mbindule à Beni : « Le régime actuel diffère du précèdent par le fait que Felix Tshisekedi écoute le peuple et applique les solutions lui suggérées. »

Mbindule Mitondo appelle la population  à prêter mains forte à l’armée congolaise malgré les insuffisances actuelles. Cet élu de Butembo précise que l’avantage du président actuel est qu’il écoute le peuple et applique les propositions lui suggérées par cette dernière. Propos tenu le mercredi 14 Octobre après une audience des civilités lui accordée par le maire de Beni, Bakwanaha Modeste.

Se confiant à la presse à l’issue de cette audience, Mbindule Mitondo a souligné que les opérations actuelles contre les ADF sont une suggestion des élus de la région au président de la république.

« Parmi les solutions, il y avait l’offensive contre les ADF à Beni. Il (Ndlr, le Président Felix Tshisekedi) nous avait compris séance tenante. Il avait appelé le commandement. C’est comme ça que le gouvernement congolais avait financé cette opération. Et nous nous sommes fixés une mission de venir parler à la population car l’armée disait qu’il y avait rupture du mariage entre la population et l’armée. », raconte Mbindule Mitondo.

Mbindule Mitondo fustige le fait que malgré le nombre des généraux dans l’armée congolais, cette guerre perdure. Néanmoins, il appelle la population à maintenir le mariage civilo-militaire. Car cette guerre ne peut se gagner sans l’appui du peuple.  Le président Felix Tshisekedi a promis de s’installer prochainement dans la province du Nord Kivu. Cet élu garde espoir d’une solution à ce calvaire que traverse le peuple car le régime actuel diffère de celui passé par un fait marquant : « Vous avez la différence entre le régime actuel de Felix Tshisekedi et l’ancien régime de Joseph Kabila, c’est que Tshisekedi écoute le peuple. Quand vous venez avec vos revendications, il vous écoute et ensemble vous prenez une décision. Nous pensons que quand il sera là, nous allons nous tous l’accompagner pour mettre fin à cette guerre. », ajoute cet élu de Butembo.

Quant à la situation de son parti l’UNC dont l’autorité morale reste en prison, Mbindule Mitondo affirme que les militants de l’UNC gardent encore espoir en la justice congolaise. 

Hervé Mukulu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *