Crise FCC-CACH : Tshisekedi opte pour une stratégie suicidaire. (Analyse Prof Mughanda)

Crise FCC-CACH : Tshisekedi opte pour une stratégie suicidaire. (Analyse Prof Mughanda)

En recevant le serment de trois nouveaux juges de la Cour Constitutionnellele mercredi 21septembre, le Président Felix Tshisekedi veut également avoir le contrôle sur cette institution à l’instar de Kabila pendant son règne.  C’est l’analyse du Professeur Muhindo Mughanda, docteur en sciences politiques.

« Lorsque le Président vient d’avoir la cour constitutionnelle entre ses mains cela représente plusieurs enjeux. Il devient possible, au cas où il dissolvait le parlement, cette cour va valider  sa décision. Il y a aussi la possibilité qu’il puisse tricher aux élections car c’est la cour qui valide les résultats. Cette cour peut aussi refuser la candidature de Joseph Kabila aux élections de 2023. C’est vraiment un grand surplace. Lorsque l’on contrôle de cette façon la cour on veut que le droit soit dit et ne soit pas dit en même temps », explique Muhindo Mughanda.

Pour le Professeur Mughanda, cette stratégie est suicidaire pour le Président Félix Tshisekedi qui n’a ni la majorité au parlement ni dans les assemblées provinciales.

Contrairement aux précédentes semaines, il n’y aura pas de réunion du conseil des ministres ce vendredi 23 Octobre 2020. La tension entre les alliés au pouvoir ne permet pas un climat serein de travail. Mercredi, Sylvestre Ilunga Ilunkamba et plusieurs de ses ministres n’ont pas répondu à l’invitation du président de la République pour participer à la cérémonie de prestation de serment de trois nouveaux juges de la cour constitutionnelle. Ils ont préféré respecter le mot d’ordre lancé par le Front Commun pour le Congo. 

Deux jours plus tôt, les discussions pour concilier les vues entre les deux alliés n’avaient pas avancées. Pour Félix Tshisekedi, l’enjeu est de montrer qu’il existe un seul chef de l’Etat et c’est lui. Il s’adressera à la nation vendredi. 

Georges KisandoSokomeka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *