Butembo : Kayihembako Etienne, du   marchand ambulant  de viande « dodo » à la tête d’une  entreprise à plusieurs succursales  grâce à TID

Butembo : Kayihembako Etienne, du marchand ambulant de viande « dodo » à la tête d’une entreprise à plusieurs succursales grâce à TID

Quant on évoque Steven Paint, les entrepreneurs dans le secteur de l’immobilier  et les  bâtisseurs ignorent parfois que  cette marque est  fruit d’une initiative locale.

La marque Steven Paint s’impose jour après jour  en leader du secteur avec la particularité de produire une gamme des peintures de qualité  avec l’expertise locale. A la tête de cette entreprise, monsieur Paluku Kayihembako Etienne, un  chimiste formé  sur le tas.

C’est en 1984 qu’il a pris le goût de fabriquer la peinture aux cotés de son oncle à Bunia. Vingt ans après,  Paluku Kayihembako Etienne a crée sa propre marque de peinture.

« C’est devenue un talent. Dans le sommeil, il m’arrive d’avoir  des inspirations. Je les note sur le papier et je les expérimente par après. Plusieurs des maisons des opérateurs économiques de Butembo  portent notre peinture, Steven Paint. Elle dure longtemps et ne s’altère point », se félicite Paluku Kayihembako Etienne.

Paluku Kayihembako Etienne vient d’élargir son entreprise en créant des succursales à Beni et à Bunia grâce à un appui de la société de micro finance  Trust Investment Development, TID. 

« J’avais l’impossibilité de matérialiser plusieurs de mes inspirations. Les intrants coutent chers et ça constituait un frein pour mes affaires. C’est pourquoi je suis venu chez TID où j’ai décroché un appui financier »,  explique cet entrepreneur.

Paluku Kayihembako Etienne se souvient de ses débuts comme si c’était hier. Il se rappelle de sa première activité qui a consisté à la vente des petits morceaux de viande communément appelés « dodo » qui se  vend à la criée comme des  arachides.

Cet entrepreneur, qui est également évangéliste au sein de la communauté Arche de l’Alliance, paroisse MGL encourage tout un chacun à croire à ses talents et à les fructifier car le succès en dépends.

Lire aussi

Nord-Kivu : c’est malheureux que des compagnies de marketing de réseau ou relationnel s’avèrent être une escroquerie (Sagesse Kapakasi, TID)

Georges Kisando Sokomeka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *