Butembo: manifestation des paysans contre l’implantation des poteaux de la ligne moyenne tension sur l’axe Talihya, ENK rassure

Butembo: manifestation des paysans contre l’implantation des poteaux de la ligne moyenne tension sur l’axe Talihya, ENK rassure

Certains habitants de la chefferie de Bashu ont exprimé ce mardi 22 décembre  2020 leur indignation  face à  la destruction de leurs cultures dans le couloir où sont installés les poteaux de la société Energie du Nord-Kivu, ENK afin de desservir Beni et Butembo en énergie électrique.

Les manifestants ont barricadés quelques artères  qui mènent à la centrale hydroélectrique de la Talihya Nord notamment l’axe Bulema-Kasinga-Busaghala. Une information confirmée par monsieur Moïse Kiputulu, coordonateur de la Nouvelle Société Civile en  Chefferie de Bashu.

« Les habitants sont très indignés de la destruction de leurs cultures sans aucune concertation et dialogue avec les agents de ENK.Les propriétaires des champs détruits exigent l’indemnisation purement et simplement au prix  proposé par les victimes»,  explique Moise Kiputulu.

Du coté de ENK on appelle la population au calme. Anthony Claverie, chargé des opérations au sein de cette entreprise rassure de  l’indemnisation en cours  des paysans dont les plantes ont été  touchées par l’implantation de la ligne de transport du courant du site de Talihya Nord.

« On ne saura pas indemniser tout le monde à la fois.  Ça se fait par pallier et la première cohorte est déjà indemnisée et chacun sera indemnisé à hauteur de ce qu’on lui doit », a fait savoir Antony Claverie dans une interview accordée ce mardi 22 décembre 2020 à La Voix de l’UCG et RUK Fm.

La population riveraine de Talihya Nord est invitée à accorder à ENK le temps de finir la construction de la Centrale de Talihya Nord dont  la première ampoule éclectique s’allume, sauf surprise désagréable, d’ici Aout 2021.

« La population a besoin d’autres projets dont la construction d’un centre de santé à Vusokoli et autres, ça viendra     qu’on nous laisse travailler selon notre planning », plaide  le Chargé des Opérations de ENK.

Retenez qu’une fois les travaux du site de Talihya terminés, les 12 mégawats  de courant y produit  seront  interconnectés avec les 2.8 mégawats que fournie la  centrale de Ivugha.

Georges Kisando Sokomeka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *