Butembo-Natalité : de plus en plus l’infertilité devient un problème d’homme (Dr Philémon)

Butembo-Natalité : de plus en plus l’infertilité devient un problème d’homme (Dr Philémon)

L’infertilité des couples est de plus en plus un problème de santé publique à Butembo. Une étude menée par des chercheurs de l’UCG fait état de 25 pourcents d’hommes en consultation prénuptiale qui présentent des problèmes des troubles de spermogrammes. Une hausse de la prévalence de l’infertilité des couples qui s’explique par plusieurs raisons selon Dr Philémon Matumo, médecin traitant à l’hôpital de Matanda et enseignant à l’UCG.

De plus en plus l’homme est concerné par l’infertilité des couples. Si au bout d’une année, un couple qui cohabite et fait des rapports sexuels réguliers mais la conception ne s’en suit pas, on peut parler déjà d’infertilité dans le couple.

Les deux devraient aller consulter un médecin conseille Dr Philémon Matumo. Contrairement à l’opinion générale, l’homme est de plus en plus concerné, car les hommes pour 25 pourcents contre 30 pourcents des femmes présentent ce problème. Une réalité vécue aussi à Butembo après des études faites au Centre Universitaire de Diagnostic du Graben. ‘‘ Nous avons constaté une prévalence d’environ 25 pourcent des cas d’anomalie du spermogramme dans tous les prélèvements effectués au Centre Universitaire de Diagnostic du Graben lors des examens prénuptiaux. Même si l’anomalie du spermogramme n’est pas automatiquement l’infertilité. Et quand on prend la population des hommes déjà au foyer qui consultent pour infertilité, à ce niveau la prévalence est de 26 pourcents.’’

Alcoolisme, tabagisme, autres prédispositions naturelles et infections sexuellement transmissibles sont entre autres causes de l’infertilité. ‘‘ En ce qui est des infections génitales, je spécifie les infections sexuellement transmissibles, la gonocoxy, ce que nous appelons couramment la blennorragie, les cas sont fréquemment rencontrés, il faut donc faire attention pour éviter des problèmes comme l’infertilité à l’avenir.’’

Autre cause, les interventions chirurgicales des kystes ovariens. Dr Philémon indique que les kystes organiques peuvent amener à une intervention, pas nécessairement les kystes fonctionnels. ‘‘ On a tendance à beaucoup plus faire de cystectomie. Avec la modernisation de la médecine, on tombe sur un petit kyste, on se presse à aller opérer. Les effets de des interventions de ces ovaires font que le capital ovarien, ce que nous appelons la réserve ovarienne, va diminuer avec le temps.’’

La hausse de la prévalence de l’infertilité des couples est aussi le fait de la flambée de la civilisation avec la modernisation en outrance, le changement climatique, l’âge avancé, le stress oxydatif… ont comme conséquence l’altération structurale de l’ADN des spermatozoïdes.

Emmanuel Kateri

2 thoughts on “Butembo-Natalité : de plus en plus l’infertilité devient un problème d’homme (Dr Philémon)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *