Butembo : Monseigneur Sikuli inaugure un centre hospitalier à Kyaghala

Butembo : Monseigneur Sikuli inaugure un centre hospitalier à Kyaghala

Bénédiction le mardi 5 janvier 2021 du centre hospitalier Saint Pérégrin en cellule Vutahira au quartier Kyaghala par l’Evêque du diocèse de Butembo-Beni. Ce centre hospitalier était d’abord un poste de santé de l’air de santé Rughenda en zone de santé de Katwa. Aujourd’hui centre hospitalier, il desservira les populations de ce coin de la ville avec beaucoup plus de services notamment la chirurgie précise Dr Paluku Mustari Jean affecté à ce désormais centre hospitalier.

La bénédiction suivie de la coupure symbolique du ruban du centre hospitalier Saint Pérégrin se sont déroulées l’avant midi de mardi 05 janvier 2021 en deux étapes. Une messe dite par l’Evêque de Butembo-Beni et les cérémonies de bénédiction et coupure du ruban présidées par lui-même. Dans son homélie, Monseigneur Sikuli Paluku a rappelé que ‘‘nous sommes appelés à vivre l’amour du Christ et le manifester aux prochains’’.

Revenant sur l’exemple du bon samaritain, le pasteur de Butembo Beni a exhorté les fidèles présents à la célébration d’écouter et de répondre à l’appel des nécessiteux. Un message réitéré pendant la cérémonie de coupure de ruban à laquelle ont pris part autorités sanitaires, religieuses et des habitants. Dans une interview nous accordée après les cérémonies, Dr Paluku Mustari Jean mentionne que cette entité avait besoin d’une structure de ce rend. Dr Mustarimentionne que les services de médecine interne, de pédiatrie, de chirurgie et de gynéco obstétrique. ‘‘L’objectif est de faire à sorte que les habitants de ce milieu accèdent plus facilement aux soins de santé de qualité et en proximité d’eux’’ a-t-il dit à La Voix de l’UCG.

Il faut par ailleurs noter que dans son intervention, le chef de quartier Kyaghala Monsieur Sangala Jean de Dieu a demandé séance tenante que l’Evêque accorde aux chrétiens la faveur d’avoir une paroisse autonome au secteur Vutahira. Demande applaudie par les nombreux fidèles présents à cette séance.

Emmanuel Kateri  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *