Nord-Kivu/bouclage : le député Tembos Yotama fustige la mort d’un jeune garçon et appelle au changement de stratégie de recouvrement

Nord-Kivu/bouclage : le député Tembos Yotama fustige la mort d’un jeune garçon et appelle au changement de stratégie de recouvrement

Le député national Tembos Yotama fustige la mort d’un enfant de 12 ans au cours des altercations qui ont opposés les motards aux éléments de la police  lors de la traque des motos sans plaques d’immatriculation à Butembo. Il s’agit de Robert Munyahali qui a perdu la vie après avoir reçu une balle perdue au quartier Congo Ya Sika.

L’élu national  Tembos Yotama condamne cet acte et  appelle à l’ouverture d’une enquête pouvant aboutir à l’identification et l’arrestation de l’auteur afin qu’il réponde de son acte devant les instances judiciaires.

« L’achat obligatoire des plaques ne doit pas être un second ennemi de la population de la province du Nord-Kivu longtemps meurtrie en dépit des promesses faites par plusieurs autorités du pays », fait savoir cet élu national.

Tout en adressant ses condoléances à la famille de l’illustre disparu, Tembos Yotama appelle au calme et les autorités à la retenue.

« J’invite les autorités provinciales et/ou les services de l’ordre à surseoir cette mesure et revoir leurs stratégies d’identification des usagers des motos, si réellement le vrai objectif est d’ordre sécuritaire, étant donné que la population du Nord-Kivu est, nuit et jour, victime des affres de guerre leur infligées non seulement par des groupés armés négatifs locaux, nationaux, mais aussi étrangers à l’instar de l’ADF qui dictent ses lois dans la région de Beni », ajoute-t-il.

Il faut souligner que la décision est  tombée la soirée de vendredi 08 janvier. Le  gouverneur Kasivita vient d’alléger l’opération de recouvrement des plaques.  « Vu l’engouement observé dans l’achat de cette dernière par les motards responsables. L’opération va se poursuivre progressivement, précise le ministre provincial des finances, les motards sont appelés à venir s’identifier à la DGRNK en achetant la plaque sans bousculade », rapporte la presse du gouvernorat du Nord-Kivu.

Georges Kisando Sokomeka

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *