11 avril 2021

LA VOIX DE L’UCG

La Radio Intelligente

Butembo- Journées ville morte pour la paix à Beni : la FENAPEC Butembo demande à ses membres de respecter scrupuleusement les 10 jours sans travail

Crédit photo @Georges Kisando Sokomeka

Car il vaut mieux mourir de faim chez soit  que des massacres. Tel est l’appelle de Médard Kasereka, président de la Fédération Nationale des Petites et Moyenne Entreprise, FENAPEC Butembo.

« C’est notre manière de pleurer. Il faut que les autorités nous écoutent et nous comprennent car nous n’avons pas une autre manière de le faire. Nous sommes souffrants. Vaut mieux mourir de faim. Et Dieu  va venir en  aide. La FENAFEC faisant membre de la société civile, moi en tant que responsable de la FENABEC Butembo, j’appelle tous les membres à respecter scrupuleusement ces dix jours pour montrer réellement que nous souffrons avec nos frères qui continuent à être massacré à Beni », appelle Médard Kakule.

Il  rappelle que les commerçants sont des plus en plus victimes de l’activisme de ces rebelles ADF et qu’il faut agir le plus tôt que possible pour les mettre hors d’état de nuire.

HERVE MUKULU

LIVE OFFLINE
track image
Loading...
×

Salut! Nous sommes la rédaction de la radio intelligente, la Voix de l'UCG. Si vous avez de nos services (Pub, Réportage, Magazine,...), veiller nous contactez.

× Votre préocutation svp!