11 avril 2021

LA VOIX DE L’UCG

La Radio Intelligente

Butembo-2e jour de Mvt de grève: un sit-in de la LUCHA et Mouvement antigang au Rond-point VGH

Au deuxième jour de la série des activités visant à exiger la restauration de la paix à l’Est de la RDC et le départ de la Monusco, les portes des boutiques, magasins, échoppes des maisons de télécommunication, banques, écoles, universités, entreprises privées et autres services du secteur privé sont restées fermées.  Les militants de la Lucha ont choisis d’organiser un sit-in au rond-point dit VGH devant le monument historique. Ils affirment maintenir la pression tant que la Monusco ne quittera pas le territoire de la RDC.

Toutes les entrées menant au quartier général de la Monusco étaient fermées la journée de ce mardi 06 avril 2021. Pas d’accès donc aux installations de la mission onusienne en RDC situées au quartier Bel air. Prévenus, les militants des mouvements citoyens Lucha et Anti gang ont choisi de marcher de Njiapanda au rond-point VGH où ils ont organisé leur sit-in. Entre temps, les activités socio-économiques sont restées en grande part paralysées à Butembo ce mardi 06 avril. C’est quasiment tout qui n’a pas fonctionné, écoles et marché y compris. De quoi satisfaire le porte-parole circonstanciel de la Lucha qui mentionne que tout sera clôturé par un culte de prière à l’intention de tous ceux qui demandent la paix à Beni ce jeudi 08 avril au rond-point VGH.

‘‘ Tout se passe bien. Ce jeudi une messe sera dite ici même au rond-point VGH pour clôturer les 10 jours sans activités. Ceux qui veulent la paix à Beni, surtout les membres des organisations ayant appelé à observer ces journées ville morte seront là pour prier pour la paix… les dix jours seront terminés ce jeudi car nous considérons avoir commencé le 31 mars. C’est par respect aux chrétiens que les activités proprement dites ont débuté après pacques’’explique-t-il. La Lucha dit être satisfaite de l’adhésion populaire au mot d’ordre de la quarantaine d’organisations ayant appelé à cesser les activités pendant 10 jours. Même les écoles qui n’étaient pas concernées sont entrées dans la danse se réjouit le porte-parole de la Lucha.

‘‘ Les écoles n’étaient pas concernées au départ. Nous n’avions pas demandé aux écoles de fermer les portes. Elles ont senti la nécessité car tout le monde se sent concerné par les massacres’’ a-t-il ajouté.

Sachez que l’avant midi de ce mardi 6 avril, les taxis voitures qui ont tenté de se dérober du mot d’ordre sur la cessation des activités ont été la cible des membres des associations des transporteurs qui sont aussi signataires de la lettre adressée à la Monusco pour exiger son départ. Les pneus de ces voitures ont été tout simplement arrachés. Situation qui a fait qu’au parking la Victoire, les voyageurs n’ont pas pu sortir de la ville.

Emmanuel KATERI

LIVE OFFLINE
track image
Loading...
×

Salut! Nous sommes la rédaction de la radio intelligente, la Voix de l'UCG. Si vous avez de nos services (Pub, Réportage, Magazine,...), veiller nous contactez.

× Votre préocutation svp!