Butembo : Vive tension après la mort par balle d’un étudiant de l’IBTP

Monsieur DADY BIGABA, étudiant en deuxième année de licence en Architecture  à l’Institut des Bâtiments et Travaux Publics “IBTP Butembo” a été atteint par une balle tirée par un militaire FARDC.  

Nos sources renseignent que les forces armées se sont rendues en cellule Ngese au quartier Kimbulu  ce mardi 17 mars 2020 pour disperser les membres d’un  groupe de pression identifiés comme étant ceux de la véranda Mutsanga.

Ces derniers  se sont activés depuis lundi 16 Mars pour la reconstruction des maisons qui avaient été  démolies  vendredi 06 mars 2020, sur fonds d’exécution d’un jugement de la Cour d’Appel du Nord-Kivu.

Ce terrain conflictuel se situe non loin du site de l’IBTP.  L’objectif  de ces travaux communautaires, selon Shafi Musitu de la Véranda Mutsanga était de décourager le phénomène déguerpissement en vogue ces derniers temps à Butembo.

Selon des informations proches du dossier, l’armée a été dépêchée sur le lieu afin de décourager ces jeunes dont les actions allaient à l’encontre d’un jugement rendu par le Tribunal de grande instance TGI Butembo et confirmé par la cour d’appel du Nord-Kivu en faveur de Kasereka Muthahwa contre Kakule Sivamwasi alias Nzoka.

« Le pauvre étudiant, originaire de Goma  a été confondu aux jeunes de la Véranda Mutsanga » fait savoir un témoin. Suite à cet assassinat, les activités sont, pour l’instant, paralysées à Butembo.

Une réflexion sur “Butembo : Vive tension après la mort par balle d’un étudiant de l’IBTP

  • 17 mars 2020 à 10:50
    Permalien

    Malgré la confusion, les militaires n’ont pas été envoyé là pour fusiller les habitants…
    Je penses que ce crime contre l’humanité doit être observé par l’auditorat militaire

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *