Butembo : Peine de mort contre le meurtrier de l’étudiant Dady, la Société Civile reste sur sa soif

Après la condamnation du militaire ayant tué l’étudiant Daddy Bigaba de l’IBTP la société civile du Nord Kivu exprime sa satisfaction partielle. Edgar Mateso qui en est le vice-président reste inquiet sur certains aspects. « Le procès est terminé certes mais il aurait été important que le tribunal remonte la file jusqu’à celui qui a envoyé des militaires pour rétablir l’ordre, une mission reconnue à la police », plaide Egard Mateso.

Les participants au procès en flagrance ayant aboutis à la condamnation du militaire ayant tué l’étudiant DaddyBigaba de l’IBTP expriment leur satisfaction. Ceux interrogés par La Voix de l’UCG ont dit « nous voulons que le condamné purge réellement sa peine pour que justice soit réellement faite ».

 Rappelons que le militaire qui avait tiré sur l’étudiant Daddy Bigaba étudiant  de l’Institut des Bâtiments et Travaux Publics, IBTP Butembo arrêté après son forfait mardi 17 mars 2020 a été condamné à la peine capitale ce mercredi 18 mars 2020.

C’est à l’issu d’un procès organisé en procédure de flagrance par le tribunal militaire de garnison de Beni Butembo. Mukengeshayi Kazadi Patrick est également condamné à payer à la partie civile IBTP l’équivalent en francs congolais de 200 milles dollars américains et 500 milles franc congolais à la famille de l’étudiant tué par lui.

Emma KATERI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *