Malgré sa forêt, les conséquences du changement climatique sur la santé humaine se sentent au Congo de plus en plus ( Sorel Wasukundi)

L’environnement et la santé humaine : exposition humaine aux perturbateurs endocriniens. Tel est le thème d’une conférence scientifique tenue le samedi 20 mars 2021, avec l’appui de  la firme pharmaceutique ARAUPHAR.  Trois scientifiques ont développé des thèmes intéressants. L’expert en gestion de la biodiversité Sorel Wasukundi a exposé sur le changement climatique et la santé. Docteur Kalima Nzanzu sur les perturbateurs endocriniens et les maladies chroniques. Et enfin, Docteur Philémon Matumo a approfondis l’impact des perturbateurs endocriniens sur la santé humaine. Dans ce premier numéro, nous développons le premier thème.

Conférenciers et participants! Photo de famille.

Développant le thème ‘le changement climatique et la santé’, l’expert en gestion de la biodiversité, enseignant en département des Eaux et Forêts à l’Université Catholique du Graben, Sorel Wasukundi a d’abord définie le changement climatique. En révélant que ce phénomène aussi vieux que l’humanité a pris des nouvelles proportions qui ont des incidences sérieuses sur la santé humaine. Plus encore dans les pays pauvres. On ne sait pas encore dire en quoi cela pourra aboutir si rien ne change.

« Actuellement ce que l’on observe ce que le changement climatique a des impacts déjà prouvé sur la santé humaine (…) la malnutrition par exemple peut être liée au changement climatique. Avec le changement climatique il arrivera,  par exemple, l’accentuation des périodes de sècheresse. Ce qui aura de répercussion sur la production agricole. Et la malnutrition va s’en suivre. Il y a d’autres maladies biotiques qui seront soit favorisées soit défavorisées. On risquerait par exemple d’observer la malaria en Europe, avec le changement climatique », prévient l’expert en gestion de la biodiversité.

Ainsi, il y a lieu de s’inquiéter à propos de ce changement climatique accentué par l’homme. Il appel à la prise de conscience pour une résilience.

« L’accentuation du changement climatique aujourd’hui a des causes essentiellement anthropiques. L’homme est au centre du changement climatique actuel. Néanmoins, comme le changement climatique est devenu une fatalité, l’homme devrait développer des mécanismes, d’adopter certaines mesures d’atténuation mais aussi des mesures d’adaptation » suggère-t-il.

ARAUPHAR, la firme pharmaceutique a soutenu la conférence!

Hervé Mukulu

Une réflexion sur “Malgré sa forêt, les conséquences du changement climatique sur la santé humaine se sentent au Congo de plus en plus ( Sorel Wasukundi)

  • 23 mars 2021 à 7:06
    Permalien

    Merci pour l’exposé du 1er orateur du jour.
    Le thème abordé est du reste d’actualité, et si tout le monde ne s’y implique pas, notre vie se détériorera de plus à plus.

    “La planète terre est à notre disposition, replantons-la!”

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *