Goma/Volcan : banques fermées, cash points sans liquidité, sans eau ni d’électricité, plusieurs résistent à l’évacuation(Témoignage)

La ville de Goma se vide de sa population depuis l’aube de ce jeudi 27 mai 2021. Elle fuit le volcan dans tous les sens. Si  les uns se dirigent vers Saké, les autres vers Rutshuru et Bukavu,  d’autres  se résignent de rester à leurs domiciles en attendant que le Nyiragongo avale sa colère.   

Sans eau, ni argent moins encore de cash en banque ou mobile banking, c’est à leur risque et péril qu’ils résistent en dépit de l’appel à l’évacuation obligatoire  des autorités.  

Tel est le cas de madame Immaculée Mbotsola, dont le domicile a échappé bel à l’éruption du Nyiragongo samedi au quartier Buhene, au Nord de Goma.  Elle  dit attendre une éventuelle  évacuation de la population par le gouvernement. On écoute son témoignage recueilli  par La Voix de l’UCG.

« Nous attendons, nous n’avons pas  de moyens. Ceux avaient l’argent à la banque l’on récupéré le mercredi avant midi. Maintenant toutes les banques sont fermées. Il n’y a  plus d’argents dans shop mobile money. Et même si tu as l’argent, tu ne peux rien acheter. Tous les shops sont fermés.  Nous sommes 7 dans ma famille. Le moins âgé a 3 ans. Nous allons tous laisser si l’on est obligé ».

Retenez que la route Butembo-Goma est rouverte depuis 13 H00 de jeudi 27 mai 2021. Des cohortes des habitants de Goma sont en route à bord des voitures, véhicules et à pieds afin d’atteindre Kiwanja, Kanyabayonga ou foncer sur Butembo.

Pendant ce temps, les autorités provinciales du Nord-Kivu ont décidé de suspendre la traversée du lac Kivu de Goma vers Bukavu. Elles craignent notamment les accidents sur le parcours.

Roxane Kavunga

47 réflexions sur “Goma/Volcan : banques fermées, cash points sans liquidité, sans eau ni d’électricité, plusieurs résistent à l’évacuation(Témoignage)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *