Butembo : La communauté U-Report Butembo lance une campagne de sensibilisation à la gestion des déchets

La communauté U-Report Butembo, comprenant les étudiants de l’UCG, a lancé une campagne de sensibilisation sur la gestion des déchets en ville de Butembo. Pour donner le go, le marché central de Butembo a été choisi pour cette première séance.

Dès 07h 30  du matin de ce vendredi 03 Septembre, une vingtaine des jeunes gens, habillés en T-Shirt U-Report, ont commencé les travaux d’assainissement au marché central de Butembo. L’administration du marché a rendu disponibles les matériels aratoires dont les balais et les bèches. Ces jeunes Reporter de l’UNICEF expliquèrent leurs motivations alors qu’il est rare de voir des jeunes étudiants réaliser un Salongo.

«  Dans le but de la protection de l’environnement, nous avons lancé, nous U-Report Butembo, une campagne de sensibilisation sur la gestion des déchets en ville de Butembo », explique, Answer, étudiant en Droit à l’UCG.

« Vue que le marché est un endroit très fréquenté, nous devons l’assainir pour limiter le risque de la propagation des épidémies et autres maladies auxquelles nous faisons face », ajoute Gloria Hangi, étudiante en G1 agronomie à l’UCG ;

« Nous devons mobiliser la population pour qu’elle ait s’approprie le bienfondé de la gestion des déchets. », précise Happy Matina, Team Leader U-Report Butembo.

Un geste salué par monsieur Adalard, administrateurs du marché central de Butembo : « C’est une très bonne initiative que j’encourage. Et je suis très content qu’elle se réalise».

Le commissaire supérieur Luwawa, bourgmestre de la commune Kimemi encourage le geste et souhaite qu’il soit étendu à d’autres endroits.

« Je suis d’abord ému, de vous voir vous, jeunes étudiants dans le Salongo alors que ceux qui sont sensé le faire prennent ce mot d’ordre à la légère. Je vous encourage de continuer à les sensibiliser, pas seulement ici, allez dans différents endroits dans les communes », suggère le commissaire supérieur Luwawa.

Vue le courage de ces jeunes, les motards et autres marchands les ont emboité le pas dans ce travail d’assainissement.

HERVE MUKULU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *