Kivu-Insécurité : Persistance de l’insécurité à Beni, le député provincial Promesse Matofali appelle à l’organisation urgente d’un dialogue ou une table ronde entre membres de la communauté Nande

Persistance de l’insécurité à Beni, le député provincial Promesse Matofali appelle à l’organisation urgente d’un dialogue ou une table ronde entre membres de la communauté Nande visée par les tueries des civils qui sévissent depuis 2014 à Beni. L’élu de Butembo dit avoir parlé tous les leaders et dignitaires nande pour ce faire.

Acteurs politiques locaux de première classe, anciens et actuels députés et sénateurs, actuels ministres, chefs religieux, gouverneur du Nord Kivu en sursis et autres, sont conviés au plus tard le 20 septembre, à prendre part à ces assises communautaires à Beni. Objectif selon promesse Matofali, essayer au niveau communautaire de trouver des solutions pour freiner la boucherie humaine de Beni dont est victime la communauté Nande.

« Il y a un complot qui trame contre cette partie du pays, contre l’économie et le peuple nande. Il y a un génocide planifié. C’est pourquoi, nous n’allons pas nous taire », dénonce-t-il

Promesse Matofali estime que ce qui se fait à Beni et depuis peut en Ituri vise à  étouffer l’économie locale et toute la région majoritairement habitée par le peuple nandé.

L’élu de la ville de Butembo indique avoir du soutien de plusieurs leaders de Butembo Beni pour la réussite de cette table ronde communautaire censée se tenir à Beni avant le 20 septembre.

Une réflexion sur “Kivu-Insécurité : Persistance de l’insécurité à Beni, le député provincial Promesse Matofali appelle à l’organisation urgente d’un dialogue ou une table ronde entre membres de la communauté Nande

  • 6 septembre 2021 à 3:58
    Permalien

    Bonne idee mais il faut savoir comment il va falloir faire parler tout le monde librement et a quoi va servir les recommendation de cette conferrence? Moi je pense que la solution doit etre global en RDC. Il faut lance les etats generaux des teritoires (145 Territoires) de la RDC. Dans le sens de reflechir sur une nouvelle constitution qui sera l’emmation du Peuple a la base. Reflechir sur l’identification, l’administration et les problemes economique etc … des terrritoires A suivre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *