Nord-Kivu/Ituri : toute nouvelle prorogation de l’Etat de siège sans requalification est un acte d’irresponsabilité et de trahison des élus du peuple (Député JP Lumbulumbu)

Le député provincial Jean-Paul Lumbulumbu invite les parlementaires à rejeter le projet de loi portant autorisation de la prorogation de l’Etat de siègeadopté  par le gouvernement au cours de son conseil de vendredi 10 Septembre.

Pour le vice-président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, une 8eme  prorogation de l’Etat de siège sans requalification et prise en compte des réalités de terrain,  sera un acte de lâcheté, d’irresponsabilité et de trahison du peuple par ses élus.

Dans une interview accordée ce samedi 11 septembre 2021 à La Voix de l’UCG, Jean-Paul Lumbulumbu estime qu’au regard  des incursions dans des villages, l’attaque des convois et autres  qui se poursuivent sur le terrain, il y a lieu de repenser l’Etat de siège.

« Pas plus tard qu’avant-hier quatre villages ont été systématiquement   pillés par des groupes armés en territoire de Masisi ; dans la ville de Beni des incursions nocturnes sont monnaie courante. Les convois sont entrain d’être attaqués  et lorsque nous tenons compte du fait que le premier ministre, en séjour   à Beni, a écouté les députés provinciaux  notamment sur les réalités du terrain et la proposition de requalification de l’Etat de siège, nous disons qu’une 8e prorogation par les députés nationaux risque d’être perçu comme un acte de lâcheté,  d’irresponsabilité voire de trahison envers le peuple qui les a élu », explique Jean-Paul Lumbulumbu

Rappelons que la 7e prorogation court jusqu’au 18 septembre prochain. À noter que c’est depuis le mois de mai dernier que les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu sont sous état de siège.

Georges Kisando Sokomeka

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*