Café : « L’avenir du café congolais est entre les mains des coopératives »(SOPROCOPIV)

Dans le combat de la restauration de la valeur du café congolais sur le marché international, les coopératives en sont les actrices principales rassure Kahindo Katavali Judith  de la SOPROCOPIV, à l’occasion de la journée internationale du café célébrée chaque 01 septembre.

L’avenir du café congolais repose désormais dans les coopératives agricoles. Car c’est à travers ces dernières que les agriculteurs apprenant les normes pour la production d’un bon café et mutualisent les efforts pour accéder à un marché plus rémunérateur explique  Kahindo Katavali Judith, ingénieur agronome au sein de la coopérative Solidarité Congolaise pour la Production et la Commercialisation des Produits Industriels et Vivriers. «Les coopératives militent pour apprendre aux agriculteurs les bonnes pratiques pour avoir un bon café et améliorer la productivité. Et pour pouvoir vendre à l’internationale il avoir un certificat. Plusieurs coopératives en possèdent désormais », dit-elle fièrement.

Le problème reste la consommation interne qui reste très faible car la RDC exporte l’essentiel de son café. Nonobstant, l’avenir du café congolais est prometteur. Car quand on goutte le café bio congolais produit dans les respects des normes on devient automatiquement un accroc se réjouissent les acteurs du café présent au foire agricole qui se tient actuellement en ville de Butembo du Jeudi 30 septembre au Samedi 1er  octobre.

Organisée par l’ONG Caritas développement, plusieurs organisations et entreprises du secteur agricole exposent leurs produits dans des stands enfin de les faire découvrir au grand public.

Hervé Mukulu

 

 

95 réflexions sur “Café : « L’avenir du café congolais est entre les mains des coopératives »(SOPROCOPIV)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *