Oicha : Une dispute entre un militaire FARDC et son épouse s’est soldée par la fusillade de cette dernière et d’un autre militaire

Une dispute entre un militaire FARDC et son épouse s’est soldée par la fusillade de cette dernière et d’un autre militaire la nuit du Mercredi à ce Jeudi 13 Janvier 2022.

Le fait s’est passé autour de 20 heures en cellule Muvingi dite PAS MAL, dans le quartier Masosi en commune d’Oicha. Selon KIKUKU Nicolas, bourgmestre de la commune, c’est un conflit de rivalité qui a été à la base de cet incident. Le militaire a suspecté une relation entre son épouse et son compagnon d’arme avant d’entamer la dispute. C’est au cours de celle-ci qu’il a pris l’option d’ouvrir le feu sur les deux. Sa femme touchée à la jambe, au bras et le militaire suspecté blessé à son bras, ont été tous acheminés  d’urgence à l’hôpital général de référence d’Oicha pour les soins, rapporte la mêmes source. C’est ce qui explique le crépitement des balles cette nuit dans ce coin de la commune selon l’autorité administrative. Une situation à la base d’une psychose dans le chef des habitants du Quartier Masosi en commune d’Oicha et environs. L’auteur du forfait lui est resté introuvable jusque tard la journée de ce Jeudi conclut Monsieur KIKUKU Nicolas qui s’est confié à Radio Moto Oicha.

Victor Nganga

2 réflexions sur “Oicha : Une dispute entre un militaire FARDC et son épouse s’est soldée par la fusillade de cette dernière et d’un autre militaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *