Adresse de Félix Tshisekedi : si les actes ne suivent pas alors c’est un discours de trop (Société civile Nord-Kivu)

Adresse   du chef de l’Etat à la nation dimanche 06 décembre 2020, la société civile du Nord Kivu dit attendre le chef de l’Etat aux actes. Le discours a beau être joli, ce qui importe ce sont plutôt les actes, indique Edgard Mateso, vice-président de la société civile du Nord Kivu. Il salut tout de même un discours qui peut susciter de l’espoir et insiste sur ce qui devra se faire à la suite du chapelet des bonnes intentions égrainé par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Le vice-président des forces vives du Nord Kivu, estime que le discours de Félix Tshisekedi a rencontré les attentes la société civile du Nord Kivu, mais les actes sont les plus importants. Un discours ne met pas fin aux massacres de Beni par exemple, plutôt la mise en place d’une politique cohérente,  estime la société civile. Ainsi insiste la société civile, le peuple attend plus les actes que des beaux mots.

‘‘ Ce qui est intéressant, ce qu’on matérialise tous ces vœux, tout ce chapelet de bonne intention en réalisme. Et c’est là justement que nous pourrons arriver à applaudir. Mais s’il s’arrête au niveau du discours, et qu’à Beni on continue à tuer, les routes continuent à se dégrader, l’insécurité continue à gangrener l’ensemble du territoire presque, à ce moment, ce sera un discours inutile, un discours de trop, mais nous voudrions le voir à l’œuvre avec ses nouveaux partenaires. Parce qu’estime-t-il, il ne sera plus avec ceux-là qu’il a lui-même qualifié de fossoyeurs de la république.’’, fait savoir Edgard Mateso.

Par ailleurs, il y a beaucoup des propositions alléchantes que le président Tshisekedi mentionne dans son allocution indique la société civile. Le retour à deux tours des élections présidentielles est l’une d’elles fait remarquer Edgard Mateso.

Edgard Mateso dit espérer du gouvernement à venir que les questions sécuritaires et humanitaires notamment soient placées en ordre de priorité pour qu’on en finisse avec les groupes armés qui endeuillent la population à l’Est du pays surtout.

Emmanuel Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE