Affaire « 500 Jeeps » aux députés nationaux : la promesse date de la plénière de destitution de Jeanine Mabunda(Jean-Baptiste Kasekwa)

Le député national Jean Kasekwa, élu de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) de Martin Fayulu, décline la donation de 500 jeeps   aux députés nationaux de la part de  la Présidence de la République.  Dans une interview accordée à La Voix de l’UCG ce lundi 21 Juin  Jean-Baptiste Kasekwa affirme qu’il ne peut pas se mouiller en prenant des cadeaux de corruption.

« J’en avais été informé  depuis le jour de la plénière de destitution de Jeanine Mabunda. J’avais dit qu’en  ma qualité de chrétien je n’étais pas preneur pour des cadeaux  qui s’assimilent  à de  la  corruption.  Dans sa  communication Mboso a informé les députés de ça pour faire le rappel des troupes. Il s’agit d’une forme d’achat des consciences après le  rejet  du projet  de  loi d’habilitation », explique l’élu de Goma.

Pour rappel, tout est parti d’un audio de Christophe Mboso N’kodia lors de sa dernière rencontre avec les députés nationaux de l’Union sacrée de la Nation dans un hôtel de la place, qui a fuité. Dans cet audio, Christophe Mboso N’kodia affirme que les 500 Jeeps qui seront données à tous les députés nationaux est un cadeau du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Georges Kisando Sokomeka