Affaire CENI: Pourquoi l’église catholique ne cède pas ? Le cardinal Ambogo répond

Le Cardinal Fridolin Ambongo s’insurge contre la stigmatisation des catholiques  et protestants pointées du doigt d’être à la base de ce blocage de processus de désignation du successeur de Corneille Nangaa.

« L’église catholique, quand elle se mêle de ces affaires ce n’est pour tirer profit de la désignation du président de la CENI. Elle veut tout simplement apporter sa contribution pour une bonne organisation des élections crédibles et transparentes pour faire avancer notre pays.  Mais nous constatons tout simplement qu’ils font des croque à jambe, des agendas qui ne sont pas dans l’intérêt de la population, qui bloque la désignation du président de la CENI. Mais notre position est connue. Nous l’avons signifié à qui de droit, nous ne voulons pas trahir notre conscience, ni le peuple congolais.  Nous pensons que si on veut aller de l’avant, le Congo a plus de 80 millions d’habitants, si on n’arrive pas à trouver un autre candidat qui soit capable de gérer le pays ce que le pays est mort », s’est il confié à la presse après le énième échec encore constaté de la part des confessions religieuses pour désigner le candidat président de la CENI.

HERVE MUKULU

 

Share this content:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *