“Le Gouverneur Carly et ses lieutenants montent des dossiers malveillants pour me discréditer au sein de l’opinion” ( Hon. Promesse Matofali)

L’honorable Promesse Matofali profite de ses vacances parlementaires afin de rétablir la vérité face à la rumeur selon laquelle il serait un collaborateur des Rwandais pour déchoir le gouverneur Carly Kasivita. La question  d’une cagnotte d’une de 15 milles dollars américains, perçue en guise de corruption, est également revenue au cours des meetings de restitution à sa base tenus par cet élu provincial de Butembo dans plusieurs quartier de la Commune Mususa ce dimanche 26 Juillet 2020.

Soucieux de respecter sa promesse de campagne de rendre compte à sa base chaque trois mois, le député Promesse Matofali tient des meetings populaires  pour discuter avec ses électeurs. Plus particulièrement, après une année de législature, il fait non seulement son bilan mais aussi celui du gouvernement provincial. Pragmatique à la manière de Moise Katumbi, Promesse Matofali fustige des promesses non tenu par le Gouverneur Carly Kasivita. Car il n’a rien  fait pour la ville de Butembo souligne cet élu. Des propos,selon lui, qui lui coutent toute sorte de montage pour le discréditer  auprès de son électorat.   Le cas le plus probant est l’affaire de la concession spoliée par un certain DUNIA BAKARANI. 350 hectares dans territoire de Masisi  que le gouverneur a proclamé à avoir remis dans le patrimoine de L’Etat. Promesse Matofali a dénoncé un vice de procédure car au lieu d’annuler titre foncier du sieur Bakarani après un jugement du tribunal, le gouverneur a préféré créer un deuxième titre foncier sur la même concession explique l’élu provincial de Butembo

 «  Le Gouverneur a dit qu’il a récupéré 350 hectares dans le territoire de Masisi des mains d’un certain Dunia Bakarani pour les remettre à l’Etat. J’ai demandé au Gouverneur la procédure suivie pour récupérer ces terres. Le Gouverneur a menti à la population du Nord-Kivu. Il n’a pas ravi cette concession. Il a seulement ordonné au conservateur de mettre de mettre un autre titre foncier sans annuler celui de DUNIA. C’est pourquoi, j’ai lui ai recommandé de suivre la bonne procédure pour récupérer cette concession. Le gouverneur n’a pas la compétence d’annuler un certificat. C’est le jugement qui annule un certificat. C’est comme ça qu’ils monté un plan pour me faire taire, il me calomnie d’être l’avocat des rwandais. »

Sa base a été soulagée par ces explication qui le disculpe de tout soupçon de corruption ou de trahison comme le témoigne ce monsieur de la cellule Kivunano :  « Nous allons continuer à soutenir Promesse Matofali car il vient de dire que c’est faux et nous venons de voir que c’est vraiment faux »

A propos du bilan de sa première année à l’assemblée voici qu’une de ses électrices de Masuli a retenu : « Il a déjà plaidé pour qu’on nous construise des ponts, des écoles, d’entretenir la rivière Kimemi pour qu’elle ne déborde plus jusque dans dans nos maisons,… »

Jeune et charismatique, aussi décontracté Matofali continue à recevoir des gratitudes et bénédictions de ses électeurs : « Je suis très heureuses car je lui avez présentémes doléances à propos des escroqueries à l’école et j’ai eu mon diplôme sans payer un sou. »

Par ces meetings, Promesse Matofali réalise un de ses devoirs d’élu du peuple en rendant comptes à ses électeurs de 28 quartiers de la ville de Butembo.

Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE