« Après Ebola la population de Butembo ne sera pas abandonnée comme tel était le cas dans les épidémies antérieures », Dr MUYEMBE

La ville de Butembo bénéficiera des programmes de 18 mois qui aborderont des questions  de santé  publique mais également des problèmes liés aux besoins essentiels de la population tels que l’eau et l’éducation.

Selon le docteur Muyembe  qui séjournait en ville de Butembo vendredi 13 mars  la population ne sera pas abandonnée comme tel était le  cas  après  les épidémies antérieures.

« Nous n’allons pas abandonner Butembo, nous avons prévu donc un programme de 18 mois que nous appelons « programmes de transition» où nous allons aborder des problèmes de santé  publique également des problèmes liés aux besoins essentiels de la population tels que l’eau, l’éducation,  etc.»,  informe le docteur Muyembe.

D’après lui, les programmes de transition seront accompagnés d’un programme national de développement que le gouvernement congolais lancera dans les trois provinces qui ont connu Ebola.  

Docteur Jean Jacques Muyembe  reconnait que si aujourd’hui nous sommes près de la fin de l’épidémie, c’est grâce à cet engagement et à la bonne compréhension du problème par la population de Butembo.