Attaque ADF contre la prison de Butembo : le député Tembos Yotama saisi le ministre de la justice

Deux semaines après l’attaque de la prison urbaine de Kawangura entraînant l’invasion de plus de 800 détenus,  le député national Tembos Yotama a saisi le Ministre de la justice pour lui proposer un certain nombre d’actions urgentes.

D’après les copies de la correspondance du 22 août dernier parvenues  notamment au Président de la République, au Président de l’Assemblée Nationale, au Premier Ministre ainsi qu’au Vice-Premier ministre et ministre de l’intérieur, l’élu de Butembo plaide pour l’ouverture  des enquêtes sérieuses et non complaisantes pour établir les responsabilités.  Tembos Yotama demande aussi l’arrestation, pour raison d’enquêtes, de différentes autorités de la ville de Butembo ayant la sécurité dans leurs responsabilités. Il demande aussi à la Ministre de la justice de plaider pour la levée de l’État de siège  ou à défaut du couvre-feu pour permettre à la population de réactiver sa veille sécuritaire tant la nuit que le jour.

Sur le plan logistique, l’élu de Butembo demande aussi à la Ministre de la justice de solliciter l’appui technique des fournisseurs de la couverture satellitaire afin de braquer leurs matériels sur la zone par où seraient passés les évadés et leurs recruteurs.

« Si ces actions sont menées dans l’urgence, elles pourront permettre d’épargner les villes de Butembo et Beni d’éventuels bains de sang avec comme acteurs les évadés qui seraient soumis à un lavage de cerveau par l’ADF », conclut le député Tembos Yotama.

 

Jackson SIVULYAMWENGE