Azarias Ruberwa à Minembwe : « il y a des possibles enjeux politiques, fonciers et identitaires (Prof Muhesi, expert en décentralisation)

Il y a plusieurs enjeux entremêlés dans l’installation du bourgmestre de la commune rurale de Minembwe dans le Sud Kivu. Le bourgmestre de cette commune a été installé en présence du ministre national de la décentralisation AzariasRuberwa et d’autres personnalités politiques venues de Kinshasa. Ce qui suscite plusieurs réactions au sein de l’opinion nationale. La Voix de l’UCG en a  parlé  avec le professeur Augustin Muhesi, qui y voit des possibles enjeux politiques, fonciers et identitaires.

Le professeur Muhesi souligne d’abord que Minembwe comme entité administrative autonome, est l’initiative des habitants qui s’estiment minoritaires et qui demandent protection.

« L’érection de Minembwe en commune rurale est une de réponse à la demande de cette population qui s’estime minoritaire même si une bonne frange de la société civile s’était déjà opposée à faire de Minembwe. Des enjeux identitaires pourraient justifier l’insistance de cette population à demander cette autonomie », explique le Professeur Kahindo Muhesi. .

A Cela s’ajoute des enjeux politiques, les meneurs y trouvant une possibilité de positionnement et une circonscription pour des prochaines élections selon le professeur Muhesi.

Et l’enjeu foncier ? Il pourrait y figurer pense le politologue.

« Tous ces enjeux entremêlés peuvent justifier la participation des uns et des autres à cette cérémonie qui s’est déroulée à Minembwe sous la bénédiction du ministre de la décentralisation AzariasRuberwa », présume-t-il.

Le professeur Muhesi pense encore que la crainte de voir des populations en quête de nationalité congolaise venant des pays frontaliers n’y trouve une opportunité de se présenter comme étant de cette nouvelle entité.

Emma Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE