Bassin du congo : Une zone de 700 000 hectares de forêt communautaire vient d’être déclarée comme le corridor Kilomètre Zéro pour les chimpanzés (Communiqué ONG)

Une zone de 700 000 hectares  de forêt communautaire vient d’être déclarée comme le corridor Kilomètre Zéro pour les chimpanzés. Ceci dans le but de promouvoir la conservation communautaire et à sécuriser le corridor biologique entre la réserve naturelle de Tayna, la réserve naturelle de Kisimba-Ikobo et le parc National de Maiko rapporté un communiqué conjoint de 7 organisations œuvrant dans la protection de ces primates dont l’association Paradis des Primates ayant une représentation à Butembo. 

Dans ce projet Grands Singes, Le corridor International du Corridor Biologique Mondial (CICBM) , le Great Ape Project et le Paradis des Primates comptent mutualiser les efforts pour la défense de la biodiversité, la protection des écosystèmes tropicaux, l’éducation des population forestières communautaires  et la lutte contre  braconnage contribuant ainsi à la lutte contre le changement climatique souligné le communiqué parvenu à la rédaction ce jeudi 13 janvier.  La protection des écosystèmes tropicaux tels que le bassin de l’Amazone, le bassin du Congo et les forêts tropicales d’Asie est fondamentale dans la lutte contre le changement climatique. Les Nations Unies ont déclaré que les peuples indigènes sont les principaux gardiens des poumons de la Terre. C’est pourquoi dans ce projet dit projet Kivu, les grands singes, et en l’occurrence les chimpanzés, qui sont des hominidés, étant de la famille que les hommes avec qui ils partagent des nombreuses capacités cognitives et 99% d’ADN doivent être protégé dans le leur propre habitat afin qu’ils puissent poursuivre leur évolution a souligné Pedro Pozas Terrados, directeur exécutif du projet Great Ape et vice-président du CICBM.

Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE