Beni : après 3 semaines de captivité le médecin du CH Kabasha se tire des mains des rebelles ADF

Le Docteur Nziavake Jeannot Kasalahano est désormais libre.  Ce médecin traitant qui avait été pris en otage le 9 novembre dernier au centre de santé de référence de Kabasha sur l’axe routier Butembo-Beni lors d’une attaque des rebelles ougandais ADF contre cette agglomération, vient d’être libéré des mains de l’ADF.

Il est sorti de la brousse ce vendredi 2 décembre après 3 semaines passées en captivité. L’information est confirmée par le capitaine Anthony Mwalushay, porte-parole des opérations Sokola 1. Les photos du médecin font également le tour des réseaux sociaux. On y voit un homme souriant mais visiblement fatigué.

Cette libération ainsi que celle de nombreux autres civils est le Résultat des frappes aériennes et terrestres menées depuis dimanche dernier par la coalition FARDC-UPDF dans la vallée de la rivière Semuliki près Mughalika.  Le docteur Nziavake  a su s’échapper des mains des ravisseurs pendant que ceux-ci faisaient face aux soldats de la coalition.

Pour rappel, lors de l’enlèvement du Dr Jeannot KASALAHANO, 16 boutiques et quelques maisons d’habitations avaient également été incendiées par les combattants ADF. Ils avaient aussi mis du feu sur 4 véhicules  parmi lesquels deux ACTROS et un camion FUSO.  Au moins trois personnes sont décédées lors de cette attaque.

Jackson SIVULYAMWENGE