Beni : La fermeture des eglises prive les chrétiens meurtris par l’insécurité à d’Oicha de leur seul vrai refuge « Père Mastaki »

Se confiant à la voix de l’UCG ce mardi 28 avril, le Père Assomptionniste Mastaki Deogratias de la paroisse Saint Esprit de Oïcha fait savoir que l’Eglise est restée le seul vrai refuge pour une majeure partie de  la population de cette région victime des tueries en répétition  et l’épidémie d’Ébola.

« Découragés, démoralisés, sans plus d’espoir  du lendemain. C’est ce qu’on peut lire sur le visage de la population d’Oïcha depuis que le gouvernement congolais a arrêté  les mesures d’interdiction des   regroupements. Les chrétiens meurtries de cette partie insécurisée de Beni sont ainsi privés de fréquenter les lieux de cultes qui leurs servaient de consolation », se désole ce pasteur.

En dépit de cette situation macabre, les fidèles se consolent en suivant des  messes dites sur les vois des ondes de la radio moto Oicha, fait savoir père Mastaki Deogratias. « La situations sécuritaire  reste calme dans la commune d’Oïcha depuis un certain temps », se réjouit  père Mastaki Deogratias.

Guylaine Kasasya

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE