Beni: la jeunesse de Mangina dit non à l’installation de la MONUSCO dans cette entité

L’installation attendue de la MONUSCO en commune rurale de Mangina en territoire de Beni au Nord-Kivu  ne fait pas l’unanimité du conseil de la jeunesse de la commune de Margina.
Cette composante de la société civile locale est en désaccord avec l’installation d’une base de la MONUSCO à Mangina, commune rurale située à l’Ouest de la ville de Béni. Son président monsieur Reagan  Makamba estime que la police  et l’armée congolaise sont à la hauteur de protéger la population et ses biens sans forcément recourir à la MONUSCO. « La jeunesse demande à la MONUSCO de maitriser l’ennemi ADF à Mantumbi et Musandaba.  Nous voulons que ce soit seulement la police et d’autres services spécialisés qui puissent rester ici chez nous à Mangina pour nous sécuriser. On ne peut jamais imposer une femme à quelqu’un, nous ne voulons pas de la MONUSCO ici à Mangina. Partout où se trouve cette MONUSCO, on a jamais eu de la sécurité. La MONUSCO est à Mayimoya, mais l’on ne comprend pas comment les civils y sont tués, à Mavivi aussi, il y a  eu des civils qui ont été abattus non loin du camp de la Monusco » s’exclame le président du conseil de la jeunesse en commune rurale de Mangina .Retenez que Mangina continue d’enregistrer les déplacés qui fuient les atrocités des rebelles ADF perpétrées dans les localités voisines en territoire de Beni