Beni : la société civile de Eringeti menace de boycotter toute aide humanitaire

La société civile de Eringeti, agglomération située à près de 30 Km au nord de Oicha, en territoire de Beni, menace d’inciter  la population à s’opposer aux aides humanitaires. Accablées par la poursuite des atrocités, les forces vives demandent au gouvernement de la RDC d’orienter plutôt tous les fonds alloués aux aides humanitaires dans la recherche de la paix à Beni-Ituri.

 

Le président de cette structure, Richard Maliro, s’est ainsi exprimé au lendemain de trois nouvelles attaques simultanées attribuées aux rebelles ougandais ADF à Eringeti, lesquelles attaques ont fait 12 morts, tous des civils.  Pour la société civile, s’en est trop avec les tueries, il faut maintenant  allouer tous les fonds à la recherche de la paix.

« Nous voudrions que le gouvernement puisse tout faire pour nous acheter la paix à tout prix. Comme ils sont en train de faire pour les aides humanitaires, pour la construction des maisons aux sinistrés, pour les assistances de tout genre, qu’ils puissent faire autant pour la recherche de la paix ; qu’ils sensibilisent tous ces bailleurs-là de ne plus apporter leurs vivres et non vivres, mais qu’ils investissent dans le retour de la paix. Nous sommes prêts à demander à la population de s’opposer à ces aides-là. Nous allons refuser ces aides tant qu’ils n’auront pas accepté de nous rétablir la paix à tout prix », menace Richard Maliro.

Notons que les trois attaques simultanées attribuées aux rebelles ougandais des ADF dimanche dernier, ont eu lieu dans trois différents villages proches d’Eringeti. Elles ont été menées alors qu’une ONG humanitaire nationale était en pleine campagne de distribution des vivres et non vivres aux déplacées de guerre se trouvant dans cette agglomération.

Jackson SIVULYAMWENGE.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE