Beni : l’an un des Opérations « Shuja », la coalition FARDC-UPDF présente des présumés djihadistes ADF à la presse

Le Coordonnateur intérimaire des Opérations militaires conjointes entre les Forces armées de la République démocratique du Congo, (FARDC) et l’armée ougandaise UPDF, général-major Kasongo Maloba Robert et le commandant de la division de montagne de l’armée ougandaise, général-major Dick Olum ont évalué ce mercredi 30 novembre 2022 la situation sécuritaire principalement en secteur de Ruwenzori et en chefferie de Watalinga, dans le territoire de Beni. 

Selon le capitaine Antony-Mwalushay, porte-parole des opérations Sokola1, cette séance d’évaluation a essentiellement porté sur les récentes opérations menées dans la vallée de Mughalika par cette coalition. « Ces opérations ont permis de neutraliser  plusieurs djihadistes et libérer les otages civils », assure ce porte-parole de l’armée à Beni.  Au terme des échanges, les deux armées ont présenté à la presse deux terroristes ADF, une kényane et  une burundaise, arrêtées lors des mêmes opérations ainsi que deux collaborateurs des rebelles ADF/MTM arrêtés en commune de Bulongo, localité du secteur de Ruwenzori situé sur l’axe routier Beni-Kasindi avec deux lots importants de munitions de guerre de type PKM et AK27.

A cette occasion, le capitaine Anthony Mwalushay a réitéré la détermination de deux armées à poursuivre la traque de ces terroristes des Forces Démocratiques et Alliées et rétablir le climat de paix dans la région de Beni.  Lancées depuis le 30 novembre 2021, les opérations militaires conjointes dénommées « Shuja » totalisent un an ce mercredi 30 novembre 2022.

Jackson Sivulyamwenge