Beni-Massacres à Kavasewa : un enfant, d’environs 3 ans, sauve sa mère et autres agriculteurs d’une mort certaine par les ADF (Témoignage)

Les incursions des égorgeurs  présumés ADF dans le territoire de Beni en  chefferie de Bashu  se rapprochent de plus à plus    de la ville de Butembo, en province du Nord-Kivu.

La dernière en date est celle  de la soirée du jeudi 24 septembre  dans le village de Kavasewa.  Les six personnes tuées ont été mises en terre ce vendredi  25 Septembre à Kasindi.

Parmi les rescapés de ce massacre, figure un enfant d’au moins 3 ans qui a sauvé la vie de quelques agriculteurs qui avaient déjà campés dans leurs champs en plein rift valley.

.

« Les bandits sont arrivés dans notre champs de Kavasewa. Ils ont appelé mon père. Il s’est avancé puis ils l’ont tué. Ils ont ligoté ma mère. Quand les bandits étaient distraits, j’ai pris un bois qui brulait. J’ai posé  la flamme sur la  corde qui ligotait ma mère et on n’a pu se sauver avec elle. Je suis allé réveiller les autres dans leurs champs. Je leur ai raconté que les bandits ont tué mon père,  Prince et mon grand-frère. C’est ainsi que  nous avons fuis avec les voisins », raconte innocemment ce pauvre enfant.

La société civile, forces vives du groupement Basongora décrète une journée ville morte ce samedi 25 septembre.  Ce forfait ayant fait 6 morts seraient l’œuvre des terroristes ADF. Parmi les 6 personnes tuées, 5 sont du poste frontalier de Kasindi. Il faut signaler que c’est sous forte émotions que ces 5 corps ont été mises en terre ce vendredi 24 septembre.

HERVE MUKULU

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE