Butembo : 90% des personnes qui souffrent de l’hypertension s’ignorent « Dr Augustin Mutsunga, CUG »

90%  des personnes qui souffrent de l’hypertension sont asymptomatiques, c’est-à-dire ignorent  qu’elles sont atteintes de cette grave maladie. Ces statistiques ont été données par docteur Augustin Mutsunga, médecin  traitant aux Cliniques Universitaires du Graben dans une interview avec La Voix de L’UCG à l’occasion de la journée mondiale contre l’hypertension  célébrée chaque le 17 mai de l’année.

Pour ce prestataire des soins, la meilleure  façon de découvrir qu’on est hypertendu est de se faire mesurer à l’hôpital et non recourir aux applications téléphoniques dont l’efficacité est douteuse.

Docteur Augustin MUTSUNGA distingue deux sortes d’hyper tension : l’hypertension primaire et l’hypertension secondaire,  tout en donnant les  principales causes de chacune  d’elles

« Hypertension primaire qu’on appelle aussi essentielle dans certains livres, n’a pas de cause. Quelqu’un se retrouve malade d’hypertension mais sans cause vraiment objective. Malheureusement c’est ce qui touche la majorité de patients  jusqu’à 90%. On a constaté quand même qu’il y’a certains facteurs génétiques qui peuvent être liés aux histoires familiales, et ce type d’hypertension se développe de façon progressive, insidieuse, très lente, on ne s’aura même pas qu’on a l’hypertension. C’est qu’il faut savoir est que ce type d’hypertension primaire ne guérit pas. Mais il y’a d’autres hypertensions qui sont secondaires ; cela veut dire il y’a derrière cette hypertension, une maladie qu’on veut retrouver et ici généralement la maladie la plus connue qui cause l’hypertension est une maladie rénale et c’est très fréquent. Parmi les causes pour l’hypertension secondaire il y’a aussi l’alcoolisme chronique. Il y’a des médicaments que certains prennent comme de haricot ici à Butembo. Nous avons les médicaments appelés l’anti inflammatoires nostérodiens par exemple ibuprofène, etc. », déclare-t-il.

Quant aux conséquences dues à l’hypertension, notre spécialiste fait savoir qu’elles sont soit d’ordre économique soit sanitaire. Pour traiter l’hypertension, Docteur Augustin MUTSUNGA conseille une bonne prise en charge  en cela il ajoute adopter un  comportement alimentaire sain

« Une bonne prise en charge de l’hypertension réduit la mort prématurée de 10%. Et réduit les maladies cardiaques de 15% et les complications cérébrales», explique le médecin.

En  2015 les études  ont montré qu’environ 900 millions de personnes sont touchées par l’hypertension. Avec les projections l’on estime que d’ici 2030, le nombre de personnes atteintes de cette maladie pourra grimper jusqu’à 1 milliard.

A en croire les tendances, avant l’âge de 45 ans, les hommes sont plus exposés par rapport aux femmes tandis qu’au delà de 65ans les femmes sont plus exposées que les hommes, conclu Dr Augustin Mutsunga. 

Abel Khonde