Butembo/actions Anti-MONUSCO: les activités peinent à rouvrir en dépit des appels des organisateurs

Les activités ont repris timidement  ce vendredi  16 Avril 2021 après 12 jours de paralysie. L’appel des organisations et associations citoyennes du Grand Nord-Kivu à la reprise du travail n’a pas été suivi. Malgré la présence  des tenanciers des maisons de commerce, ou encore d’autres opérateurs économiques en ville, les activités n’ont pas tourné comme à l’accoutumée.

Aux heures matinales, les activités étaient complètement paralysées ce vendredi 16 avril 2021. C’est progressivement que certains commerces   ont été accessibles. Il s’agit  entre autres des pharmacies, les cash points, des restaurants, des alimentations et des supermarchés. Des entreprises bancaires, coopératives financières  et sociétés de micro finance  ont fonctionné également mais en guichet fermé.

Par contre toutes les  galeries commerciales n’ont pas fonctionné.  Selon des informations à notre possession, à la base de cette situation, les structures qui gèrent ces espaces restent divisées sur la levée ou pas de la série des journées villes mortes qui est à sa onzième  journée ce vendredi 16 Avril 2021.

Alors que l’intersyndical des galeries commerciales serait disposée à la réouverture des activités, les présidents de ces espaces de commerce appuyés par certains mouvements citoyens et groupes de pressions s’entêtent. Les radicaux  ne jurent que par le départ de la Monusco accusée d’incapacité à mettre un  terme aux tueries contre les civils à Beni. 

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE