Butembo/ altercations police et conducteurs : cinq blessés et une moto brulée

Altercations entre les agents de la Police de Circulation Routière, PCR et les chauffeurs, 5 personnes ont été blessées dont 4 policiers et un agent du service de Transport et voies de communication TRANSCOM.  Une  moto de la police a été  incendiée. C’est le bilan de ces altercations qui font suite à l’opération de recouvrement des documents de bord des engins automoteurs. Elle est menée conjointement avec les agents de la Direction Générale des Impôts DGI, du TRANSCOM appuyée par la PCR.

Aux points de contrôle érigés à Biasa au Nord de la ville de Butembo, à Nziapanda plus au sud, au croisement du boulevard Julien Paluku ex Rue Kinshasa et la rue Monseigneur Charles Mbogha menant à l’évêché au centre-ville, des scènes de violences ont été vécues.

 

Il en est de même de certains autres points de contrôle que nous n’avons pas visité. Un groupe de chauffeurs de voiture auxquels se sont associés des motards a fait face aux agents de la PCR qui étaient en opération de bouclage pour les documents de bord. La police a utilisé des carrefours inhabituels et des barres de clous  pour imposer aux conducteurs de s’arrêter.

 

Une traque qui n’a pas plut à certains conducteurs qui se sont organisés de chasser les agents dans leur carrefours occasionnels interprétant cette action comme de la tracasserie. Sur la rue qui mène vers l’évêché, non seulement les manifestants se sont attaqués aux agents, mais aussi à leur moto qu’ils ont brulé après avoir roué de coups à certains d’entre les policiers de roulage et agents de Transcom.

 

A Nziapanda, par ailleurs,  les manifestants se sont aussi attaqués aux agents de l’ordre.

 

Pour ceux qui ont assisté à ces scènes de violences, la pluie a calmé les ardeurs des manifestants qui étaient visiblement déterminés à chasser les agents de la police de roulage dans tous les carrefours.

 

Dans une interview accordée ce mardi 2 novembre 2021 à la presse, le Commandant ad intérim de la police  commissariat urbain de Butembo appelle tous les conducteurs d’engins motorisés non en règle à s’acquitter pour se conformer à la mesure prise par l’autorité provinciale du Nord-Kivu, le Lieutenant Général NDIMA KONGBA Constant.

 

Lire aussi

Butembo : la police va poursuite la traque des engins roulants sans documents de bord en dépit des blessés et une moto brulée par les réfractaires

 

Emmanuel  Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE