Butembo-Beni : 58ème journée des Communications Sociales, l’Intelligence Artificielle, un allié ou une menace pour le journalisme ?

Les journalistes doivent dompter l’Intelligence Artificielle, cette nouvelle technologie en vogue dans plusieurs secteurs de la vie. C’est l’exhortation adressée aux journalistes des médias catholiques de Butembo-Beni au cours de la 58ème journée des communications sociales célébrée localement ce dimanche 16 juin.

L’Intelligence Artificielle va-t-elle tuer le journalisme ? Cette réflexion, éclairée par le message du Pape au cours de la 58ème journée des communications sociales, a été développée par le Père Adelard Mayani, chercheur en journalisme.

D’entrée de jeu, il a tenu à faire savoir que l’intelligence artificielle a pour objectif principal de développer des systèmes informatiques qui peuvent effectuer des tâches nécessitant normalement l’intelligence humaine.

« À Butembo, parmi les applications de l’IA, il a cité la robotique avec l’avènement du robot roulage. Dans le domaine du journalisme, l’IA est un allié dans la rédaction des articles, l’analyse des données, etc. », a expliqué le Père Mayani.

Avant la thématique sur l’IA, le doctorant Maombi Mukomya a exposé sur la thématique axée sur les acteurs médiatiques face à l’usage des réseaux sociaux.

Les professionnels des médias des différents médias catholiques de Butembo-Beni ont clôturé la journée mondiale de la communication sociale par une messe dite par le nouveau Père Provincial des Augustins de l’Assomption en Afrique, le Père Jean-Paul Musangania Kombi, docteur en journalisme et pratiquant du métier.

Georges Kisando Sokomeka

Share this content:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *