Butembo-Beni : suite à l’inefficacité de l’état de siège, les espoirs se sont envolés, laissant place à l’inquiétude persistante (Mgr Sikuli)

En ce dimanche 28 novembre, l’Eglise annonce l’entrée dans la période de l’Avent.  Ainsi commence une nouvelle année liturgique, c’est-d-dire, une année au cours de laquelle l‘Eglise commémorera la vie, la mort et la résurrection de Jésus-Christ.

A travers son message pastoral rendu public le vendredi 26 Novembre, Monseigneur l’Evêque du diocèse de Butembo-Beni fustige les tueries des civils dans notre région.

Selon l’esprit de ce message pastoral, l’insécurité a tellement duré que l’incertitude semble s’imposer dans nos vies. A celle-ci s’ajoutent l’épreuve de la pandémie de covid-19 et ses corollaires, la résurgence d’Ebola et la grève des enseignants déclenchée à l‘aube de l’année scolaire 2021-2022.

En parlant de l’état de siège, le message du pasteur de Butembo-Beni juge cette mesure inefficace au vu des espoirs qu’elle avait suscitée. « Nos vies sont sans doute bouleversées et un sentiment persistant d’inquiétude peut apparaitre puisque nous avons perdu nos certitudes. Découragés, plusieurs fidèles sont tentés de remettre en question leur espérance », souligne le document. « Nombreux affirment avoir déjà assez prié, sans qu’aucun changement positif n’advienne. Alors, ils perdent la foi… », fait remarqué  le pasteur de Butembo-Beni.

« Comme en tout temps de crise, les sectes et les nouveaux mouvements religieux pullulent actuellement dans notre contrée et, comme un lion rugissant, ils cherchent qui dévorer. Par malheur, les jeunes et les déplacés figurent parmi leurs  premières cibles ! » fait savoir Mgr Sikuli Paluku qui en profite pour dénoncer ce qu’il appelle le ‘dévotionnisme’, la course aux miracles et les doctrines hétérodoxes qui caractérisent certains  fidèles.

Une occasion également pour lui de prévenir particulièrement les jeunes du danger des faux prophètes qui cherchent malicieusement  qu’ils  les égarent  de la vraie doctrine.

Pour vivre l’Avent, le pasteur de Butembo Beni invite les fidèles à approfondir leur foi, refuser de se laisser emporté par la frénésie des fêtes, garder courage et ne pas baisser les bras.

Georges Kisando Sokomeka

 

 

 

 

 

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE