Butembo : Carence des poches de sang au Centre Transfusion Sanguine de Butembo, SOS de Dr Amisi

Le don de sang reste buté à la résistance communautaire surtout à ce temps des épidémies d’Ebola suivi de covid19 dans la Division Provinciale de la Santé, DPS antenne de Butembo au Nord-Kivu. Quelques volontaires  seulement font don de leur sang  alors que la demande est élevée  révèle Docteur AMISI SEFU Emmanuel, médecin responsable du plateau technique du Centre de Transfusion Sanguine de Butembo à l’occasion de la journée mondiale de don de sang.

La banque de sang a à ce lundi 14 juin environ 180 poches de sang. Docteur AMISI SEFU Emmanuel appelle à la bonne volonté des donateurs pour sauver des vies.

« Dans notre banque, nous avons au moins 180 unités de sang. Par rapport à notre rayon d’action, le besoin est encore énorme. C’est pourquoi, nous invitons la population à s’impliquer dans le don de sang afin de sauver la vie des autres », explique-t-il.

« Tous les groupes sanguins sont appelés à donner du sang  sous réserve des  plusieurs conditions préalables dont avoir 18 ans révolus, peser plus de 50 kg, être dans une bonne santé apparente pour dire ne pas être sous traitement et avoir une bonne conduite c’est-à-dire ne pas avoir une relation sexuelle occasionnelle durant les trois mois précédents », précise-t-il.

Il n’y a aucun risque à donner le sang car tout est contrôlé par le ministère de la santé rassure docteur AMISI SEFU Emmanuel. En ce temps d’épidémies, toutes les précautions sont prises. Un homme peut donner le sang quatre  fois par an et une femme, trois fois. Une poche de sang peut être conservée pendant 35 jours avant d’expirer.

HERVE MUKULU

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE