Butembo Covid 19 : Des habitants méfiants à propos du port de masque de protection.

Les habitants de Butembo seraient encore réfractaires au port de masque de protection contre le coronavirus. C’est en tout cas l’impression des reporters de La Voix de l’UCG qui se sont rendu compte d’une sorte de négligence dans le chef de plusieurs habitants, après que la ville ait notifié son premier cas de covid 19 vendredi 31 juillet 2020. Si les citoyens ordinaires se promènent sans cache nez, plusieurs institutions et autres organisations l’ont imposé à leurs agents ou membres.

Un regard curieux sur les habitants de Butembo donne un constat amer: la plupart sont sans masque de protection ou cache nez. Que ce soit au marché central ou dans les rues, les masques ne sont que rarement visibles. Notre constat : négligence, refus de l’existence de la maladie et parfois absence de raison valable. Cet homme, la quarantaine révolue, rencontré à l’endroit où il vend les habits usagers répond à notre question libellée ‘‘pourquoi n’avez-vous pas porté votre cache nez ?’’ ‘‘ La maladie est presque partout dans le monde on le sait. Mais il y en a qui racontent que le virus ne résiste pas la température de notre région. Donc ici, le cache nez servirait mieux à protéger contre la poussière que contre la covid.’’ Une négation à peine voilée de la maladie à coronavirus à Butembo. Cet autre, rencontré sur rue Julien Paluku, méfiant et apparemment occupé à faire autre chose nous lance ‘‘ ici, nous ne voyons pas l’importance de porter le cache nez.’’

Les rares habitants qui portent leur masque de protection sont conscients du danger de la pandémie déclarée. ‘‘ C’est très normal d’avoir son cache nez. Nous on a déjà compris que la maladie existe’’ nous avoue un jeune garçon, agent dans une coopérative financière locale. ‘‘ Moi je viens de Goma, c’est ici où vous vous amuser avec le port de cache nez. Chez nous c’est obligatoire et là, tout le monde a compris le danger qu’on court en restant négligeant.’’

Dans les quelques institutions et organisations visitées, le cache nez, le lavage de mains et le prélèvement de la température sont désormais obligatoires pour les agents. A la Caisse d’Epargne du Congo CADECO, la direction se prépare même à doter sa clientèle de ce kit. Patrick Musehya est responsable commercial de la CADECO. ‘‘ Nous avons dû acheter des caches nez pour les agents. Et nous sommes en train de voir comment doter notre clientèle des masques’’ note-t-il.

Dans un point de presse samedi dernier, le maire adjoint de Butembo avait indiqué que des mesures vont être prises pour limiter la propagation de la pandémie qui fait déjà des victimes à Butembo.

Emmanuel Kateri

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE