Butembo/Covid-19 : Le Secrétaire du CALCC propose au Maire de désengorger le marché central en mettant en profit les stades et marchés périphériques

Au regard de l’engouement des personnes qui s’observe toujours au marché centrale de Butembo, cet espace public risque d’être un lieu de contamination, si jamais Butembo est atteint du coronavirus. Regret exprimé à la Voix de l’UCG par monsieur Mbusa Lwanzo Wa Nyenze, secrétaire diocésain du Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo Calcc. Selon le secrétaire du CALCC, il est bon d’interdire tout rassemblement, pour préserver la santé humaine, menacée par la propagation en grande échelle de la pandémie du coronavirus.

Lwanzo Wanyenze estime cependant que le marché de Butembo constitue le plus grand rassemblement, qui risque de réduire à zéro les efforts entrepris par les autorités, si jamais un cas de coronavirus est déclaré à Butembo. C’est ainsi que LwanzoWanyenze propose que l’autorité locale subdivise les activités du marché en les diversifiant, et multiplier les points de vente selon les articles et produits de première nécessité.

« Il faut  répartir les activités du marché central de Butembo et multiplier les points de vente pour prévenir contre toute éventualité. Par exemple, que  tous les vendeurs des bêtes soient tous orientés au marché Vichayi, ceux des denrées alimentaires au stade matokeo, ceux des produits divers au marché central, et j’en passe. Aussi, que les autres marchés périphériques de la ville de Butembo à l’instar de Bwanandeke du côté Nord, Kiwhede-vusenzera à l’Ouest, Kitulu au Sud Est, Mutsanga à l’Est ainsi que bien d’autres ; soient exploités pour la lutte contre toute contamination au covid-19 », a proposé Mbusa Lwanzo wa Nyenze, secrétaire diocésain du CALCC en diocèse de Butembo Beni.

Le secrétaire du CALCC demande aux autorités de placer partout dans les places publiques des dispositifs de lave main. Il sied de relever que ces dispositifs sont quasi inexistants au marché central et dans les marchés périphériques de Butembo.

Ghislain Lukambo