Butembo/Covid-19 : Plusieurs écoles ont repris clandestinement avec les cours

Les enseignements ont repris depuis à peu près un mois dans plusieurs écoles primaires et secondaires de Butembo en province du Nord-Kivu malgré la mesure de fermeture de  toutes les écoles, universités et instituts supérieurs avril 2020. Dans la plupart des cas ce sont les finalistes du primaire et du secondaire qui ont repris les cours. Depuis l’annonce la semaine dernière de la passation des épreuves d’ENAFEP et EXETAT par le Directeur de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, EPST Nord-Kivu II, le nombre d’écoles qui ont repris avec les enseignements accroit du jour le jour. Une situation qui interpelle certains parents. Tel est le cas de cette dame voisine d’une école dont les élèves étudient normalement depuis un mois sans respecter malheureusement les mesures barrières.

«  Toi-même  tu as remarqué qu’ici à coté de nous fonctionne une école depuis plus d’un mois. Les élèves qui sont passés par ici pour demander de l’eau à boire me l’ont confirmé. Allez constater vous-même. Ils étudient dans les mêmes conditions  qu’à l’époque d’avant le confinement. Pas de lavabo ni des masques. J’exhorte les décideurs à lever le confinement parce qu’aucune raison ne peut justifier la fermeture des écoles. Nous n’avons pas de cas à de covid-19 à Butembo. Et voilà comme conséquence logique les élèves étudient clandestinement », explique cette dame domiciliaire dans la commune  Kimemi.

Pour rappelle, le Directeur de l’EPST Nord-Kivu II,    a annoncé le 12 Juin dernier   pour bientôt les épreuves d’ENAFEP et EXETAT.  Adaku Dawa Yose a invité  les finalistes tant du primaire que du secondaire à bien affuter leurs matières afin d’affronter ces épreuves.

Georges Kisando Sokomeka

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE