Butembo-Covid : La société civile plaide pour l’isolement partiel et la limitation des visites dans des hôpitaux

Au lendemain de l’annonce du durcissement des mesures de contingence par le maire de Butembo dans le cadre de la lutte contre la Covid 19, la société civile coordination urbaine de Butembo réagit. Dans une interview avec la presse ce mardi 25 aout, le président des forces vives de Butembo dit soutenir les mesures du maire, mais demandent qu’elles soient étendues ou renforcées pour protéger la population.

Le professeur abbé Muhindo Malonga Telesphore estime que c’est bien de fermer à nouveau certains endroits chauds tel que les bars et buvettes, mais il pense par ailleurs que ces mesures ne sont pas suffisantes. Ainsi la société civile suggère au maire d’aller au-delà, en collaborant avec ses collègues des entités voisines pour limiter les déplacements.

La société civile plaide également le renforcement des mesures du maire en réduisant les visites aux malades, car plusieurs résultats positifs au coronavirus sortent longtemps après.

« La plupart des gens chez qui on a diagnostiqué la covid_19, le résultat est venu même après l’enterrement.  Vous savez que chez nous les gens aiment visiter les malades. Donc venir informer les gens une fois que les personnes est enterrée ce n’est pas protecteur. Donc il faut isoler hermétiquement  les malades au moins durant cette quinzaine des jours de suivi. », soutient le Président des forces vices de Butembo.

Le président de la société civile demande aux habitants de s’approprié les mesures barrières et pour ceux qui ne veulent pas croire à l’existence de la maladie, de ne pas laisser la pandémie faire des ravages et s’en rendre à l’évidence quand il sera déjà tard. C’est le temps plus que jamais de s’unir pour bouter dehors l’ennemi commun a dit l’abbé Professeur Malonga.

Emmanuel Kateri & Hervé Mukulu

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE