Butembo: découvrez ce piège innovent bénéfique pour les chasseurs de souris et de rats

Les chasseurs des rats et des souris peuvent se frotter les mains avec la mise sur le marché d’un nouveau modèle de piège.  Ce sont des pièges fabriqués à base des fils issus du recyclage   des vieux pneus de véhicules. Muhindo Anatole Kasumba, jeune entrepreneur et fabricant de ces pièges indique que  la particularité de ces outils , c’est d’attraper vivant  plusieurs  rats ou  souris à la fois.

Monsieur Anatole Kasumbu Muhindo procède à la vente à la criée  de  ses pièges qu’ils promènent sur son vieux vélo. Une scène pleine de spectacle car ce jeune homme d’une trentaine d’années promène ces pièges avec des  rats et souris pris en captivité. Il explique avec fierté  que grâce à cette innovation, il  contribue à l’accroissement de la rentabilité des chasseurs de rats et à de souris tant en brousse que dans des habitations en milieu urbain.

 

« On y met de la nourriture, un peu de poisson, du maïs ou de la banane. Les souris eux –même y entrent suivant cette nourriture qui sert d’appât. En entrant, ces souris pensent qu’après avoir mangé, ils vont ressortir sans savoir qu’ils viennent d’entrer dans un piège. Après son entrée, la souris ne peut plus sortir d’elle-même. Tous ces sacs des rats que vous voyez ici dans la ville sont capturés grâce à ce piège. Les rats sont destinés à la consommation et les souris ne sont pas conseillés généralement pour le manger.  Il y a des sacs et des sacs qui nous proviennent de Kirumba-Isale et Kibirizi grâce à ce modèle de piège, c’est la bonne qualité « . 

Cet artisan qui a mis sur pied ce piège il y a  10 ans , le commercialise depuis une année en ville de Butembo. Son exposition au centre-ville  attire souvent   plusieurs admirateurs de son chef-d’œuvre . Monsieur Anatole Kasumbu Muhindo reste quotidiennement au niveau de Mahero à Vubange.

 

Julienne Muhima